Skip to content

Croissance in berne : remark réagit l’emploi ?

  • ECONOMY

► Remark clarify the baisse du chômage of ces derniers mois malgré le déclin de la croissance ?

Pour beaucoup d’économistes, c’est la quadrature du cercle. Whereas the financial exercise is essouffle (+ 0.2% within the third quarter of 2022), I left my job to proceed de se maintenir et voit même le niveau de chômage doucement décroître ces six deniers mois. For Denis Ferrand, common director of the Rexecode Institute of Financial Research, many phenomenals permit to clarify this conjoncture that’s uncommon within the financial panorama.

Le primer aspect de réponse réside dans la rétention de main-d’œuvre orchestrated par les entreprises, même celles confrontées à un décliné d’activité. « The difficulties of recruiting and the hardships of main-d’œuvre effraient les employers », soutient l’économiste. « Ils ont par conséquent maintenu l’emploi », par warning.

Plus encore, certains on the identical été aménés à embaucher: 90,000 posts on nonetheless ouvert au troisième quarter 2022 within the non-public sector in France. Ce phenomène touches principalmente les activités consommatrices de main-d’œuvre, soit le secteur tertiaire (restauration, tourism, commerce…), moins affected by the hausse des coûts énergetiques that les activités industrielles.

Selon l’économiste, le maintien de l’emploi can also be defined by the absence of strain by way of liquidités: « Jusqu’à présent, les entreprises ont pu garder un levelu de dépenses assez haut automotive leur trésorerie n’était pas menacée », Denis Ferrand poursuit. C’est cette state of affairs qui est en practice de changer, « the financial efficiency isn’t evident within the mois à venir ».

An additional non-negligible explanatory aspect would be the intensive improvement of the apprenticeship this yr, with 800,000 counted alternates in September 2022. « Un tiers des creations nettes d’emplois will likely be attributed to this catégorie d’actifs », rappelle l’économiste.

► Cela va-t-il durer ?

Pour le second, l’avenir stays encore stream. However the indicators laissent to assume that the state of affairs is susceptible to degrading relatively than sustaining. Frappée par la guerre en Ukraine et une inflation en hausse, la France a vu son activité économique freiner tout au lengthy de l’année 2022, et 2023 va certainmente en ascendar les conséquences. The Banque de France anticipates even a croissance at 0.3% with out excluding the opportunity of a recession, which will likely be toutefois “non permanent and restricted”.

De fait, l’emploi risque de pâtir de cette conjoncture. Avec la hausse des coûts énergetiques, des salaires – notamment du smic – et la baisse de la productivité, les entreprises voient progressively leurs marges grignotées, ce qui pourrait les amener à défavoriser l’emploi, voire débaucher.

► Doit-on craindre des vagues de licenciements ?

À l’heure actuelle, le risque reste faible. “Employment is a retarded variable: it’s fallacious to cope with the inverse financial cycle for which and there’s a response from the businesses”, Souligne Denis Ferrand. Mais les difficultés will likely be faire de plus en plus fortes, nuance l’économiste, ajoutant qu’on observe déjà un « slowing down within the fluxes of embauche ».

Sure cas emblématiques ponctuent déjà l’actualité. C’est le cas notamment de Camaïeu ou de Place du Marché (ex-Toupargel), all two locations in liquidation judiciaire in September 2022 and January 2023, and entailing the suppression of two,600 and 1,900 salaried jobs. The chain of Go Sport magasins a quantum à elle été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Grenoble jeudi dernier.

« Sure corporations will return in incapacity to control their workers. Il y aura des défaillances. Et des licencements », predicted Denis Ferrand. Mais pour l’économiste, l’affect de ces disparitions d’emplois pourrait être atténué grâce à la plasticité du marché du travail actuelle, qui connaît une très forte mobilité dans l’emploi: « The problem will likely be shortly redoubled by the individuals who lose their jobs at a brand new submit. »

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *