Skip to content

Don du corps à la science : malgré le scandale, ils n’ont pas perdu foi en la science

  • SCIENCE

Porteurs d’un projet d’Affiliation nationale pour le don du corps, dont les statuts ont été posés en préfecture, ils étaient le 22 septembre, à Limoges, parmi les intervenants conviés par le Collège medical français des professeurs d’anatomie.

« On a most well-liked ne pas savoir »

Jean-Jacques Guinchard est fils et neveu de donateurs. In 2006 and 2022, they’re as soon as and for all of him ont été pris en cost au middle de don de Lyon, sans encombre. Extra les corps de ses mother and father de el, décédés à deux ans d’intervalle, ont été donnés au middle parisien de rue des Saints-Pères.

« Pour mon père, fin 2015, j’avais reçu un courrier standardisé, explaining that they’re corps utilisé dans des opérations pédagogiques avait été incinéré, et ses cendres dispersées. Pour ma mère, décédée en 2017, je n’ai rien eu… Je ne sais pas if they’re don a été utile. Je crains même qu’on ne soit pas servi de son corps of him. Extra avec mes deux frères, malgré la colère, on a préféré ne pas savoir ce qu’il était creation. À quoi bon, si ce n’est rendre ça plus douloureux… »

Pour autant, Jean-Jacques Guinchard fait partie des 170 proches à avoir porté plainte dans cette sordide affaire. Il aussi été parmi les fondateurs de l’affiliation Charnier Paris-Descartes, Justice et Dignité pour les donneurs (CDJD), qui rassemble les familles des victimes.

Remark the college of medication of Limoges s’occupe des corps donnés à la science

Prêt à function « pièce de répétition »

Thierry Gélinard, lui, is registered within the file of donors after 2017. In depit du choc, il n’a pas changé d’avis. Automotive il connaît bien le middle que s’en occupe à Excursions : « L’un des plus gros en France, avec 250 dons en moyenne para an. » The present president of the Affiliation des dons du corps du Centre-Ouest, who’s now a member of the bureau dès 2018.

Obtain tous les jeudis the free publication “Le Populaire prend soin de vous” pour tout savoir sur la santé dans la Haute-Vienne

NL 97″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute

Cet engagement est nourri par différentes expériences : les nouvelles thérapies examined sur son père atteint d’un most cancers in 1986, les problèmes de santé de sa mère durant dix ans sans healing resolution, et sa correct amputation d’une jambe in 2015. for a robust conviction: « For the analysis to advance, for a bonne formation des médecins, il leur faut de la “matière” pour s’exercer, et ça ne peut pas être la première fois sur un affected person. »

Thierry Gélinard is donc prêt à faire don de son corps à la science pour qu’il serve de « model », de « pièce de répétition ». « I considered future generations. »

Dialogue with anatomists

Le futur, Jean-Jacques Guinchard s’y intéresse aussi. “Plus qu’au passé”, avoue-t-il. Tous deux ont donc uni leur pressure dans une nouvelle dynamique: celle de favoriser une meilleure group du don de corps.

Ils ont aussi opted pour le dialogue avec les anatomistes. A choix parfois incompris. « On my reproach, au sein de l’affiliation Charnier Paris-Descartes, d’entrer involved with des gens par essence suspects, que cultiveraient l’omerta, souvient Jean-Jacques Guinchard. J’ai voulu prendre ce risque. Quand je me suis rapproché des anatomistes, j’ai bien vu qu’ils étaient eux-aussi secoués par ce scandale that j’ose in comparison with celui du sang contaminated. Ils l’ont ressenti comme une trehison professionnelle de la half du temple français de l’anatomie, un lieu prestigieux, jusqu’alors untouchable… »

Avec le scandale, Thierry Gélinard and Jean-Jacques Guinchard are retrouvés implicaqués dans la refonte du système, collaborating in a fee que a débouché sur le décret du 27 avril 2022. A texte « assez bâclé », avec des « imprecisions », des “contradictions” et des “juridical impossibility”, qui leur laisse un sentiment mitigé.

« D’un mal peut sortir un bien »

Extra une démarche que les a considérably rapprochés. «Au début, on n’était pas toujours d’accord, mais on s’est amadoués», mentioned Thierry Gélinard, who acknowledged avoir infléchi certaines positions.

« After I determined to faire don de mon corps après mon décès, je l’ai annoncé à ma famille sans explanations, et j’ai compris grace à Jean-Jacques que ça pouvait être dur pour elle et qu’il fallait prendre le temps d’en parler. »

Ensemble, ils ont décidé d’aller encore plus loin, en créant – with Nicolas Naiditch, a sociologue spécialiste du sujet et fils de donateur –, l’Affiliation nationale pour le don du corps.

Les objectifs? Facilitate lifetime of donneurs, shield leurs intérêts, accompanies households, donner des informations pratiques… L’assemblée générale constitutive devrait avoir lieu d’ici finish 2022.

“D’un mal peut sortir un bien”, sums up Jean-Jacques Guinchard.

Helene Pommier

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.