Skip to content

Eure. The world of cinema pays tribute to Antoine Blondin

  • CINEMA

Symbad de Lassus, petit-fils d’Antoine Blondin, Ariane Dollfus, Mathias Moncorgé, Isabelle Aubé and Thierry Plouvier, maire de Lyons-la-Forêt, lors de la séance d’un singe en hiver projeté en plein air à Lyons-la -Forêt, September 4, 2022. ©L’Neutral

L’affiliation des Buddies of Lyons and the commune of Lyons-la-Forêt poursuivent leur hommage à Antoine Blondin.

Le romancier, chronicler sportif à l’Equipe et dialoguiste aurait eu 100 ans cette année.

Determine nationale, il est également connu au stage native, à Lyons-la-Forêt, où il sejourna pendant la guerre et rencontra son épouse Sylviane.

Quelques-uns de ses descendants and résident encore. Debuté en juin, cet hommage se poursuivra jusqu’à la mi-novembre: expositions, café littéraire, cinema en plein air et documentary movies permettront ainsi de (re)decouvrir le expertise de celui qui, en plus d’être indissociable des chronicles du Tour de France, était un romancier et un auteur à la plume certaine.

Two movies, a tribute

Samedi September 4, 2022deux lengthy footage étaient projetés dans le cadre de ces Memento days devoted to Antoine Blondin.

Vendredi soir, tout d’abord, les amis d’Ariane Dollfus avaient proposé au public « The letter dans a taxi », starred by Micheline Presle and Jean Rochefort, tailored and dialogued by Antoine Blondin.

Fils du regretté François Chatel, réalisateur du movie et frère de Philippe Chatel, auteur de la comedie musicale « Emilie Jolie » Décédé l’an dernier, Thibaut était parmi l’help.

Movies : in the mean time sur Actu

Le second fort de la soirée fut la parole de Micheline Presle obtained by visioconférence after la résidence où vit désormais l’actrice que vient de fêter son centième anniversaire.

Mathias Moncorgé and Françoise Collemare, departmental councilors.
Mathias Moncorgé and Françoise Collemare, departmental councilors current presents for his or her hommage to Antoine Blondin, on September 4, 2022. ©L’Neutral

Costa-Gavras s’est décommandé

La seconde soirée cinéma offerte aux nostalgiques des années 60 avait, samedi soir, pour cadre verdoyant la property de la famille Aubé, mise à disposition rue des Trois Moulins. Seule déception de la soirée: l’absence du réalisateur Coast-Gavras qui s’est décommandé à la dernière minute auprès des organisateurs.

On the poster cette fois, the projection en plein air sur écran géant du movie culte: «Un singe en hiver» with Jean Gabin and Jean-Paul Belmondo, toured in 1962 by Henri Verneuil and tailored du roman d’Antoine Blondin.

Installés dans leur transat, deux cents cinéphiles dont maire et conseillers départementaux, applaudissaient l’arrivée de Mathias Moncorgé, fils de Jean Gabin, venu s’associer aux Amis de Lyons les félicitant pour leur initiative.

Mathias qui ven de publier ses souvenirs « Gabin » à la Martinière, lui, n’a jamais été attiré par le métier du spectacle. Il précise : « Ma sœur, elle, l’a choisi, elle s’est ‘fait tirer les oreilles’ lorsque notre père a été informé ».

Our interlocutor consecrated to his life, eleveur in Pays d’Auge, terre privileged de l’animal, declared: «J’ai choisi le métier que je voulais faire, mais aussi celui que papa attendait que je fasse! »

Sure, from the côté, the relay is assured by considered one of her younger journalists on the chaise Equidia, l’aînée, elle, is professeure d’anglais on the Côte d’Azur.

Quant au troisième enfant de Mathias, son fils Alexis, lui, a repris le chemin du papy. Alexis Moncorgé obtained a nom on the theater or he obtained a “Molière” on the cinema, and he’s left with a nominee for “César”.

L'assistance nombreuse a apprécié la soirée.  Le réalisateur Costa-Gavras, lui, n'est pas venu.
L’help nombreuse a apprécié la soirée. Le réalisateur Costa-Gavras, lui, n’est pas venu. ©L’Neutral

The favourite movie of “papa”

Coming particularly from the area of Pont-l’Évêque où il réside, Mathias Moncorgé can also be an impressionnant who’s a well-known geniteur.

In truth, ce sosie conforme, est d’un abord facile, sans doute plus disert que devait l’être sa star de père.

Au fait, lui demandons-nous, remark Jean Gabin est-il devenu normand de l’Orne ?

« Month-to-month dad and mom owned a property in Deauville, quite a lot of from l’Orne had been linked to the affect of a parrain de théâtre de mon père, who lived in Bonsmoulins près de l’Aigle. C’était une région des plus calmes, even when he devint-il proprietor de l’exploitation agricole de la Pichonnière».

Chacun garde in mémoire les démêlés de l’artiste avec les agriculteurs de la région que, later, eurent a nationwide occasion. « Une blessure que ne s’est jamais refermée pour lui, comme pour nous. Je préfère ne plus en parler pour ne pas être désagréable », conclut-il sur le sujet.

« A music in hiver » for Jean Gabin’s favourite movie. Mathias tends to préciser: «On the home, he and avait le Gabin who by no means spoke of son métier of him to the household. Après son décès de el, maman nous a confié plein de choses».

Le movie fut tourné à Villerville (Calvados) et l’équipe du tournage résidait au Normandy à Deauville, faisant aussi bonne chère à Trouville.

Outre l’histoire du movie, Gabin adores l’festive ambiance des soirées entre copains dont un sure Michel Audiard, instigator du projet.

Lastly, pondering that there’s a sure rivalry aurait that might be seen through the tour, Mathias is categorical: “Papa and Jean-Paul understood merrily nicely.” Gabin ne ressentait aucune crainte de rivalité.

Dès l’instantaneous que l’acteur ou l’actrice qui jouait à ses côtés avait du expertise, tout allait bien, ça c’était sa priorité. Il n’avait rien à foutre de la concurrence. Lui additionally, in son temps of him, avait bousculé de plus anciens acteurs. Alternatively, if they’re his accomplice, it is not good, it is mec or the fille is dangerous. Comme il disait alors: il (ou elle) ferait mieux de continuer ses études! »

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre L’Neutral dans l’espace Mon Actu . In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *