Skip to content

« La violence du monde créé la violence à l’écran et non l’inverse » [Interview]

  • CINEMA

Aussi well-liked soit-il, le cinéma d’horreur et d’épouvante a longtemps été negligé par la critique généraliste alors qu’il a pourtant donné naissance à des cinéastes de génie et à de nombreux chefs-d’œuvre du 7and artwork.

C’est cette négligence que veut rattraper Abécédaire irraisonné du cinéma d’horreur et d’épouvante contemporain, signed Erwan Cut price et paru aux éditions Ocrée, who I perceive ainsi dresser a non exhaustive critique et historique panorama du style. Totalement subjectif, il couvre plus d’un demi-siècle de cinéma d’horreur et d’épouvante et navigue entre classiques incontournables, figures majeures, coups de cœur et œuvres hors normes. Cet ouvrage est aussi una declaration d’amour enflammée à ces artistes et à ces œuvres qui, oscillant entre sang et frissons, ont terrorisé (ou diverti, selon les cas) plusieurs générations de cinéphiles avides de sensationas fortes.

L’ouvrage, qui ravira les passionnés de cinéma d’horreur, notamment parce qu’il est assez complet, accessible, et riche en anecdotes, est à commander ici. Pour l’évoquer, nous avons interrogé l’auteur.

Breizh-info.com : Are you able to current to our readers?

I used to be born in 1975 in Saint-Nazaire earlier than my dad and mom déménagent à Camaret dont mon pere était originaire. I suis depuis put in au Faou, à l’entrée de la Presqu’île de Crozon. J’ai suivi des études de journalisme à Bordeaux, puis de philosophie à Brest, avant de commencer à écrire pour différents journaux et magazines. I’m, after greater than 25 years, member of the editorial committee of the revue L’Ecran Fantastique, consecrated au cinéma de l’imaginaire. Parallèlement, je suis l’auteur d’une trentaine d’ouvrages dans les domaines de la poésie, de la fiction ou encore de la littérature jeunesse, comme en témoigne mon dernier album, Marin, Félix et l’île aux oiseaux, sorti il ya quelques mois aux éditions Hélium/Actes Sud. Et je nourris une ardour invétérée pour le cinéma fantastique, et les movies d’horreur en particulier, depuis mes dix ans.

Breizh-info.com : What are the primary souvenirs of the horrific cinema you’re involved with, and the movies that you’re most marked with?

My first frayeur cinématographique goes again to 1982 lors de la projection d’ET, l’extraterrestrial. La scène de la première rencontre entre Elliot et ET, la nuit, dans le jardin, aux abords du champ de maïs, m’a littéralement terrifié. Et bizarrement, j’ai aimé cette sensation de peur, ce qui m’a conduit à m’intéresser très jeune au cinéma d’horreur et d’épouvante. J’ai ainsi started à visionner des movies que je loudais au vidéo membership et à lire des revues tels L’Ecran Fantastique et Mad Films. C’est ainsi que j’ai découvert, à l’âge de douze ans, des œuvres like L’Exorciste, véritable chef d’œuvre du style qui aujourd’hui encore m’impressionne, Shining, Carrie au bal du diable, Rosemary’s Child, Evil Lifeless, Les Griffes de la Nuit are additionally extra obscure productions like Frank Henenlotter’s movies or encore les productions de la Troma, an impartial American agency specializing within the Z sequence.

Breizh-info.com : Remark avez-vous sélectionné les movies that l’on retrouve dans votre livre? Pourquoi, par instance, n’y trouve-t-on pas Ca (ou « il est revenu ») ?

As I indicated, cet abécédaire est irraisonné. J’avais envie, depuis longtemps, d’écrire sur le cinéma d’horreur, de clamer mon amour pour le style à travers un ouvrage et pas seulement through les articles que je publie dans L’Ecran Fantastique. J’ai écrit un premier essai Zombies, des visages des figures (dimension sociale et politique des morts-vivants au cinéma), sorti en 2020 aux éditions Ocrée, et j’y ai pris goût moi qui suis parallèlement auteur jeunesse. D’où cet abécédaire qui comme indicé est irraisonné. Il n’entend pas être exhaustif. Avec ce livre, je m’efforce d’évoquer des cooks d’œuvres et des classiques like des productions moins connues, like Killer Klowns from Outer Area, des frères Chiodo, Poisonous Avenger, and so on. J’ai également tempté de représenter les différentes sensibilités qui parcourt le style et d’accorder la place qu’elles méritent aux femmes, à mes yeux, encore trop peu nombreuses, qui œuvrent dans le style. Et il est vrai qu’il manque des movies, certains par choix, d’autres par oubli. Ce que je souhaite avant tout avec cet abécédaire, c’est partager ma ardour pour l’horreur et montrer la diversité d’un style populaire, trop souvent décrié. Et qui sait, si le bouquin a minimal de succès peut-être y aura-t-il une nouvelle édition revue, augmentée et actualisée.

Breizh-info.com : Le cinéma d’horreur est pasé, in quelques décennies, d’un cinéma plutôt suggestif, carton-pâte parfois, à un cinéma de temps à autres ultra-violent (Noticed, Hostel…). Est-ce en raison de la technologie et de son évolution, ou y at-il d’autres explanations?

The query is sweet. On a bent to say that cinéma et l’artwork en général sont le reflet de leur époque. Le cinéma d’horreur n’échappe pas à la règle. James Wan, the director of Noticed, defined to the movie sortie that the avait was made in response to what occurred on this planet. La violence du monde créé la violence à l’écran et non l’inverse.

Breizh-info.com : Les interdictions d’époque, au moins de 12 ans, au moins de 16 ans, are they encore d’actualité aujourd’hui ? Scream par instance…interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en salle…mérite-t-il encore cette interdiction ?

Il est vrai que les interdictions aujourd’hui peuvent paraître étranges. A mon époque, les movies étaient interdits au moins de 13 ans et au moins de 18 ans, et non 12 et 16 ans. Aux Etats-Unis la classification est plus stricte. Mais interdire aux moins de 16 ans un movie comme Scream n’aurait aujourd’hui aucun sens. Nonetheless, selon moi, sure métrages méritent largely l’interdiction au moins de seize ans, je pense notamment à Martyrs de Pascal Laugier qui est un movie assez traumatisant ou encore The Human Centipede de Tom Six, qui n’est pas à mettre sous tous les yeux.

Breizh-info.com : Votre livre se suggest de décrire la genese des grandes movies que vous avez sélectionnés de manière irraisonnée comme vous le dites, et subjective. Une façon de se démarquer d’autres livres sur la query?

Oui, sans doute, vous avez raison. Il ya beaucoup de livres qui sortent sur le sujet. Disons qu’il n’y a pas vraiment de logice dans la development de ce livre automobile il est guidé par la ardour. Et quand on est passionné on perd forcément un peu la raison. C’est en tout cas un livre qui, selon moi, se picore mais ne se lit pas forcement d’une traite. Le however étant de partager ma ardour, de faire en sorte that les lecteurs apprennent des choses sur les movies et les cinéastes que j’aborde et surtout de faire découvrir certaines pépites méconnues. Tout cela restante évidemment subjectif mais s’adressant à un giant public, autant passionné que néophyte.

Breizh-info.com : Sur les 5 denières années, le cinéma a globalement patiné, en matière de movies de qualité (même s’il y en a eu). Le movie d’horreur at-il lui aussi été touché ? Quelles sont les belles découvertes que vous conseilleriez, sorties ces 5 desnières années?

Ces cinq dernières années ont été particulières pour tout le monde en raison du COVID et le cinéma n’a pas été épargné, certaines productions ayant été reportées, d’autres purement et merely annulées. Extra dissons que depuis une dizaine d’années, il ya pas mal d’artistes qui émergent et de movies qui méritent qu’on s’y attarde, je pense notamment à Hérédité et Midsommar d’Ari Aster, Titane de Julia Ducournau. Dernièrement il y eu X, de Ti West qui est un formidable hommage au style. Et puis, il ya beaucoup movies qui sont diffuses sur les platformes. Pour un beginner de séries B comme moi c’est une mine exceptionnelle. Il ya peu de temps j’ai ainsi découvert, sur Star, la plateforme adulte de Disney, Barbare, de Zach Cregger. Ce movie vraiment le détour.

Propos recueillis par YV

Credit score photograph: DR

[cc] Breizh-info.com2023, dépêches libres de copy et de diffusion sous réserve de point out et de lien vers la supply d’origine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *