Skip to content

Les villages coupés du monde par la tempête Alex examined an answer for « rester connectés »

  • world

« Il n’y avait plus aucun accès routier. Plus d’électricité. Et donc plus no communication doable avec l’extérieur. » Loetitia Loré, la maire de Venanson, s’en souvient comme si c’était hier. On October 2, 2020, whereas three valleys of the Alpes-Maritimes are ravaged by the storm Alex et ses inundations meurtrières, the village perché goes again into the noir. Et dans l’incapacité de se faire entendre.

Câbles électriques, réseaux fixes, mobiles… tout avait été emporté un peu plus bas. « Nous n’avions que la radio des pompiers qui s’étaient retrouvés coincides avec nous », se rappelle l’élue. Les 140 habitants sont alors coupés du monde, dans l’impossibilité de razsurer leurs proches. Pendant plusieurs days. Afterwards, the petite municipalité is supplied with a satellite tv for pc phone. «On sait bien qu’on n’est pas à l’abri d’un nouveau deluge, appuie Loetitia Loré. Mais ce n’est pas l’splendid. L’utilisation est très contrainte, pas ouverte à tout le mundo et souvent des problèmes de connexion. »

La réponse, pour garantir à ces villages isolés d’échapper au black-out en cas de nouvelles catastrophes, pourrait venir d’Orange. Après être passedé par Breil-sur-Roya et Tende, également dans la vallée de la Vésubie, la semaine dernière, l’opérateur était donc à Venanson lundi pour suivre le check, grandeur nature, du dispositif «de télécommunications de secours» qu’ il développe justement pour fournir ces collectivités.

Dix hours of capabilities on batteries

« Une partie du traumatisme pour les inhabitants des vallées touchées a été de ne pas pouvoir donner de nouvelles, appuie Grégory Roger, chef de produit advertising en cost notamment de l’adaptation aux changesements climatiques chez le géant de la téléphonie. L’idee est de leur permettre de rester connectés. » The proposed answer, baptized SafetyCase, has a small malle sur 70 kg roulettes.

« There’s already a module for transferring knowledge from satellites and a Wifi router that permits simultaneous connection schemes to be transferred to the quantity of the smartphone, current to the particular person in cost. Le tout est alimenté par des batteries nouvelles générations qui guarantissent a funcionnement de dix hures. Et il également également un corrugador qui permite un utilisation continua si le courant est toujours branché, mais instable comme c’est souvent le cas en cas de violentes intempéries. »

Dans la mairie de Loetitia Loré, on a fait tomber the disjoncteur pour une simulation in presque réelles situations. Et après quinzaine de minutos d’set up et la mise en place d’antennes mobiles sur une des terrasses, le système, qui renilme également une radio HF, una tablette numérique, quatre talkies-walkies, des cartes routières, une lampe et même a couteau-suisse, est completely opérationnel.

« Keep away from ineffective panic »

A visioconférence a pu être tenue avec une élue d’une commune voisine et un inhabitant est venu tester le Wifi « venanson_public » ouvert par l’appareil. « Même des gendarmes de la zone ont pu se connecter. La answer s’adresse aussi aux forces de secours qui doivent de plus en plus faire appel à des applicatifs métiers sur les smartphones pour gérer des interventions », poursuit Grégory Roger.

La maire du village de Venanson, elle, est déjà convaincue. « Ça me paraît très easy d’utilisation. Le lien ne serait by no means broke with the secours and the authorities. Et ça pourrait éviter beaucoup de panique inutile en permettant aux administrés d’échanger avec leur famille », ahead Loetitia Loré.

Mais pour que sa mairie s’en procure une, il faudra encore attendre. For the second, Orange just isn’t scheduled for a date of commercialization, neither is the prize dévoilé. « Les expérimentations doivent se poursuivre pour améliorer le produit », indicate-t-on chez l’opérateur. A Valdeblore, toujours dans les Alpes-Maritimes, ce mardi, l’opérateur prévoit d’aller tester sa answer dans des communes d’Île-de-France, qui pourraient être concernées par des crus de la Seine ou de l’Oise, or encore in Bretagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *