Skip to content

Change the oil? La nature et la science ont des idees pour l’industrie

  • SCIENCE

The event of revolutionary supplies issus du végétal, recyclables or biodégradables, soulève l’espoir de replacer à terme les molécules points de la pétrochimie émettrice de CO2, soulignent les chercheurs de l’institut français Inrae (Institut nationwide de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement), worldwide en pointe dans les domaines de la transition environnementale.

Sur la paillasse du laboratoire, Bénédicte Bakan, guideline de recherche à l’Inrae, align des petits pots: tomato focus, desséchée tomato peel, tomato monomère. Au bout du rang apparaît un carré à l’apparence de caoutchouc rouge translucide, qui garde de la peau de tomato ses deux predominant properties : imperméable et souple.

Reuse of “agro-food discards”

“Them dechets de l’industrie agroalimentaire peuvent parfaitement être utilisés”, clarify the chercheuse. De la cuticule inutilisée par l’industrie de la sauté tomato, “on this I’ll extract a polymère hydrophobe et étirable”, a kind of caoutchouc, or effectively encore a liquid that peut être utilisé comme fongicide naturel sur des arbres fruitiers, en remplacement d’un pesticide chemical.

Dans le sector de la “bioéconomie” et des supplies biosources, l’Inrae multiplie les découvertes et les brevets. In Marseille, the biochemist Jean-Man Bertin made a employee of filamenteux champignons et leurs enzymes pour dégrader des polymers difficiles à casser, comme certains plastiques, en vue de les recycler. In Nantes, Johnny Beaugrand and his companions ont travaillé avec l’équipementier car japonais Howa Tramico sur un prototype de garniture insolante pour un voiture réalisé en voile de lin compressé. It additionally makes chez Cavi, a plasticist from Troyes, the tuteurs et accessoires de maraîchage containing 40% of the dried tomatoes or the clips pour accrocher les ceps de vigne à de chavre fibres.

Globally, the “defi” of the bioeconomy is to facilitate the passage from a “carbonée et pétrosourcée” financial system to a “circulaire et renouvelable” financial system for the exploitation of biomass et des déchets de l’agroalimentaire ou de l’agriculture , summarizes Monique Axelos, guideline for scientific vitamin and bioeconomy of l’Inrae. For instance in Europe, pour quelque 2.5 million tonnes of huile d’olive produced by an, la filière génère 22 million tonnes of déchets: branches, feuilles, grignons (residue of pulp and fragments of kernels), margin ( résidu liquide) et noyaux.

Des géants de la chimie interessés

Des present initiatives pour réemployer les sous-produits de l’olive. Une irlandaise société a passé des accords avec des producteurs grecs pour l’alimentation de ses boeufs wagyu; une société française fabrique des terrains de soccer avec des noyaux; in Spain, on produit une farine; au Maroc, on chauffe des hôtels.

“Mais globalement, il ya très peu de communication des entreprises sur leur valorisation des sous-produits”, notes Mechtild Donner, économiste à l’Inrae de Montpellier. They’re her thought, the physico-chimiste Isabelle Capron l’avait d’abord jugée tellement incongrue qu’elle n’y croyait pas. Travaillant sur la cellulose (de bois ou de pâte à papier), she demonstrated that there’s a stabilizing factor that permits the manufacturing of emulsions or gels to interchange tensio-actifs issus du pétrole and is extensively utilized in manufacturing of cosmetics, peintures, pesticides or même de bitumens. “Cette découverte m’a shock. Je croyais qu’on savait tout sur la cellulose, le biopolymère le plus abondant sur terre”, dit-elle. Lors du dépôt de son brevet mondial in 2010, she opened a big champ d’purposes.

Aujourd’hui, des géants de la chime français et étrangers, qui s’inquiètent de voir bientôt interdits certains composés pétrochimiques en Europe, s’intéressent de près à ses travaux pour essayer de diminuer leur influence sur l’environnement. “Il faut qu’ils acceptent de revoir leur course of industriels” pour intégrer ces nouvelles molécules, ce que que de que a peu d’investissement, avertit Mme Capron. “Crucial factor is that on the finish of Friday, ces peintures, cosmétiques or bitumens ne relargueront que des celluloses dans la nature”, qui s’assimilent dans l’environnement.

With AFP.

Leave a Reply

Your email address will not be published.